Texte du mois

Nous vous proposons dans cette rubrique des citations extraites de livres qui traitent de sujets ayant un rapport direct ou indirect avec la culture et la spiritualité rosicruciennes. Nous vous invitons à en faire un support de réflexion et de méditation.

Sous les auspices de la Rose-Croix   par Christian Bernard

 

  Extrait du chapitre « La Paix Profonde »

 

 « J’en viens maintenant à la « paix de l’âme ». Celle-ci correspond tout simplement à l’état de plénitude spirituelle auquel a accès le mystique qui a choisi de mettre sa vie au service de Dieu et de ses frères humains. C’est aussi la paix intérieure que connaît celui qui parvient à vivre en permanence dans l’harmonie cosmique. Elle est donc autant la paix de la rose que de la croix. La voie traditionnelle et initiatique qu’est l’A.M.O.R.C. est d’une aide précieuse pour atteindre et vivre pleinement cette paix. En effet, ses enseignements mystiques contiennent tous les éléments dont l’homme a besoin pour satisfaire les aspirations de son moi spirituel et accéder au bonheur. J’ajouterai néanmoins que l’on ne peut connaître la paix de l’âme tant que l’on n’a pas réalisé celle du cœur et du corps. »

 

 Extrait du chapitre « L’Amour Universel »

 

 « Nous avons donc le devoir de nous opposer à toutes les attitudes qui, sous des apparences souvent trompeuses, mettent en péril les valeurs véritables de l’existence. En ce sens, c’est l’amour de la vérité qui doit nous encourager à repousser le mensonge, c’est l’amour de la connaissance qui doit nous inciter à lutter contre l’ignorance, et c’est l’amour de la vertu qui doit nous donner la force de combattre le vice. De ce point de vue, l’amour, dans son expression la plus noble, n’a strictement rien à voir avec la sensiblerie, car la sensiblerie n’est qu’une forme de faiblesse qui privilégie souvent l’intérêt de l’individu à celui de la collectivité. Or, il est indéniable que nous vivons dans un monde de combat et que le devenir de l’humanité dépend de l’issue de ce combat. En conséquence, il importe que tous ceux qui en ont conscience s’arment de courage et engagent une lutte sans merci contre toutes les formes que le mal peut prendre sur notre Terre. Notre amour doit donc œuvrer dans deux directions : écouter l’ange que le Dieu de notre cœur a placé en chaque être et faire taire le démon que le « Diable » voudrait y mettre. »